methode montessori : tout savoir

En quoi la méthode Montessori est importante pour l’éducation des enfants ?

La méthode Montessori est une méthode pédagogique qui met l’accent sur la liberté et l’indépendance des enfants dans le choix de l’éducation. Elle a été conçue par Maria Montessori au début des années 1900 ; une période où l’éducation était très rigide et où les enfants étaient forcés de s’asseoir, où l’enseignement impliquait principalement des formes d’apprentissage notionnelles et mnémoniques.

Au vue de tout cela, Maria Montessori a décidé de créer une méthode d’apprentissage basée sur le jeu plutôt que sur la rigidité. Le succès de ce modèle a été si grand que la méthode éducative Montessori est non seulement appliquée dans plus de 60 000 écoles à travers le monde ; mais est également devenue une méthode d’éducation adopté par les parents eux-mêmes. Alors, dans cet article, nous allons voir ensemble de façon détaillé les contours de cette méthode et son importance pour l’éduction des enfants.

Qui était Maria Montessori ?

Maria Montessori est une femme aux mille talents qui, par son œuvre et ses textes considérant l’enfant dans sa complexité et son unité – a inspiré et continue d’inspirer des éducateurs, les parents, les maisons de retraite, des architectes, les gestionnaires et, bien sûr, les enseignants des écoles maternelles, primaires et secondaires. Sa plus importante contribution fut celle de sensibiliser les parents à changer leur perception de l’enfance. Pour elle, l’enfant est une « personne » dotée de compétences qu’il faut développer de manière autonome ; c’est quelqu’un qui se découvre et découvre à travers son propre environnement éducatif, le monde qui l’entoure. Un environnement bien aménagé, accompagné par un adulte attentif, délicat, humble et patient.

Découvrez aussi l’article : Cadeau original pour femme : lequel choisir pour elle ? 

Présentation de la méthode Montessori

ce que c'est que la pédagogie montessori

La méthode Montessori repose sur le principe de favoriser l’indépendance, la liberté et la collaboration de l’enfant dans un monde adapté à lui. Lorsque cette méthode a été présentée, elle a représenté une véritable révolution ; car elle s’est opposée à l’éducation rigide du début des années 1900. Cette méthode se base sur des concepts généraux, dont voici quelques-uns :

  • L’apprentissage individuel

Ce type d’éducation est basé sur le respect du temps intérieur de chaque enfant, de ses besoins et de ses manières personnelles d’apprendre ; tout cela, afin de favoriser son développement mental, émotionnel ainsi que physique.

  • L’apprentissage par la découverte et la curiosité

La curiosité est un moteur qui fait avancer la connaissance et qui nous engage à nous faire découvrir toujours plus. La méthode Montessori essaie d’utiliser cette motivation pour donner à l’enfant la joie de la découverte et de la connaissance.

  • Le caractère scientifique

Les études de Maria Montessori découlent d’analyses empiriques menées sur des groupes d’enfants et d’adolescents à Rome ; et qui ont ensuite été reprises par différents courants de la psychologie du développement. C’est en fait une méthode évolutive qui considère toutes les étapes du développement de la personne en tant qu’être humain dans toutes ses composantes.

La méthode Montessori part de l’idée de considérer l’individu dans toutes ses phases évolutives ; tout en prenant en considération différents aspects de la composante psycho-physique ; et ceci, en partant de l’hypothèse que chaque aspect peut influencer notre développement.

  • Le volet collaboratif

Tous les jeux Montessori proposés essaient d’avoir un volet collaboratif, où l’enseignant essaie d’intervenir le moins possible ; cela permet aux enfants de s’exprimer librement et de trouver leurs solutions.

  • Importance du contexte

Le contexte et l’environnement doivent également être construits de manière à ne pas limiter l’enfant et développer sa curiosité.

Découvrez aussi : Quelles sont les meilleures tendances de pyjamas sur le marché ?

Éducation Montessori : la pédagogie à la base de la méthode

Ci-dessus nous avons vu quelques-uns des principes fondamentaux de la méthode Montessori ; à présent, essayons d’approfondir d’un point de vue pédagogique et pragmatique comment ces principes sont appliqués dans l’apprentissage des enfants.

Le premier point est la liberté de pour l’enfant de construire son caractère par l’interaction et l’analyse avec le monde. En effet, selon la méthode Montessori, les enfants dans les premières années de leur vie (de 0 à 6 ans) connaissent un grand développement mental ; et pour cela, ils doivent être soutenu par la liberté de construire leurs caractère en interaction libre avec leurs environnement ; (ce dernier concept, c’est-à – dire l’auto-construction de son propre caractère, s’applique aussi bien aux adultes qu’aux enfants).

D’un autre côté, cependant, il existe des « tendances humaines » ; ou des caractéristiques biologiques, anthropologiques et évolutives innées, qui guident le développement humain, et dont l’expression doit être facilitée par l’éducation.

Certaines de ces caractéristiques comportementales concernent notre instinct et notre adaptation à l’environnement ; d’autres concernent la manière dont nous apprenons habituellement. Bien qu’il n’y ait pas encore une liste totalement complète de ces fonctionnalités, nous pouvons vous donner quelques exemples :

  • Instinct pour la conservation, l’orientation dans l’environnement et sa manipulation, son ordre, son exploration et sa communication.
  • Répétition, abstraction, perfectionnement,  » esprit mathématique « .

Pour faciliter l’expression de ces caractéristiques et la formation de l’individu ; il est important de créer un environnement sur-mesure (puisque l’interaction avec l’environnement est un point central dans cette méthode) ; où l’enfant peut développer son autonomie en tout espaces, en toute sécurité et développant ainsi son intériorité.

Découvrez aussi : Eau de Cologne : qu’est-ce qui fait sa particularité ? 

Aspect très important du cadre de l’éducation de l’enfant

environnement de travail montessori

Selon Montessori, un environnement qui répond aux besoins de l’enfant et pour son éducation doit être soigné, beau et harmonieux, propre ; il doit aussi est construit en proportion de l’enfant et facilitant le mouvement et l’interaction.

Mais non seulement l’environnement doit répondre aux besoins de l’enfant ; même le même matériel que l’enfant a à sa disposition doit aider l’enfant dans sa liberté d’expression et de développement. En ce sens, Maria Montessori émet l’hypothèse de quatre types de matériaux pour le développement de l’activité sensorielle et motrice de l’enfant :

  • Analytique : centré sur une seule qualité de l’objet comme le poids ou la forme pour éduquer les sens dans l’isolement,
  • Autocorrection : objets qui aident l’enfant à comprendre quelle est l’erreur et à la corriger, sans l’aide de l’éducateur,
  • Attrayant : objets conçus pour attirer l’enfant, faciles à manipuler et avec lesquels il est facile de jouer,
  • Auto-éducatif: grâce à l’utilisation de ces matériaux dans son environnement, l’enfant pourra développer des activités qui l’aideront dans son développement moteur et sensoriel.

Ces activités se divisent en activités de vie pratique et de vie sensorielle ; et ils permettent à l’enfant de développer et de coordonner ses gestes en fonction de la finalité pour laquelle ils sont conçus. Et il faut noter que cela est fait sur une échelle de difficulté allant du plus simple au plus complexe, qui peut varier selon le rythme auquel l’enfant avance.

Activités Montessori et niveaux de développement de l’enfant

Selon l’éducation traditionnelle, l’enfant apprend et assimile les informations de son environnement dans un crescendo continu de 0 à 24 ans ; et dans lequel se dessinent les différentes figures éducatives, de la famille à l’école, jusqu’à son interaction personnelle avec le monde.

Selon la méthode Montessori, nous ne sommes pas confrontés à un crescendo uniforme et en lignes droites ; mais plutôt devant des phases, des cycles de 6 ans, qui comportent des pics et des descentes et non une augmentation constante.

Les 4 cycles allant de 0 à 24 ans rapportent également différents ressentis et apprentissages, des périodes dites sensibles. L’enfance et l’adolescence sont définies comme des périodes créatives de développement ; tandis que l’enfance et la maturité concernent les phases calmes de croissance uniforme.

Les types de jeux et matériel utilisé par la méthode Montessori

les jeux montessori

Comme nous l’avons vu dans les paragraphes précédents, l’environnement, les jeux et le matériel doivent tous être à la portée de l’enfant. Il est donc important de choisir des jeux, des matériaux et un environnement qui respectent les points suivants :

·         Environnement préparé

L’environnement doit être propice pour permettre le libre choix et le développement spontané de l’activité, dans le cadre d’un ensemble limité d’options. Nous parlons d’un espace qui pourrait être celui d’écoles ou de jardins d’enfants et qui devrait avoir certaines des caractéristiques suivantes :

Beau, accueillant et bien rangé pour motiver l’exploration d’une part, et d’autre part pour répondre à une logique ordonnée qui peut refléter la pensée,

Stimulant et multifonctionnel : pour qu’il puisse être stimulant et attrayant pour le développement de l’enfant et qu’il vous permette de réaliser plus d’activités en son sein,

Interconnecté et interdépendant, à la fois vers les parties internes de la structure, par exemple les différentes classes ; et vers l’extérieur, c’est-à-dire qu’il permet la connexion de l’école au monde extérieur. L’environnement devra préparer l’enfant pour qu’il soit prêt à se rapporter à un monde de mille stimuli et connexions et il devra être prêt à y faire face.

·         Les matériels

Ils sont un point important car ils permettent à l’enfant non seulement d’apprendre à travers eux ; mais aussi de mettre en ordre et de mettre en relation les différentes notions. Nous avons déjà vu comment les matériaux peuvent être divisés en 4 classes principales : analytique, structuré, autocorrectif, auto-éducatif. Ces matériels sont utilisés par l’enfant pour connaître le monde et apprendre à le mesurer ; ou pour apprendre à mesurer ses erreurs ou à les corriger.

Les meilleurs matériaux pour chaque moment de la phase de développement seront choisis par les enseignants. Certains jeux didactiques qui suivent cette méthode peuvent être des jeux de formes et de couleurs. Cela peut être des triangles de construction, ou des objets pour le développement sensoriel ; tels que des comprimés rugueux ou gommeux ou des bouteilles avec des parfums différents. Ces jeux sont justement appelés jeux sensoriels et permettent à l’enfant de savoir à travers les sens, mais aussi d’apprendre à communiquer à travers eux.

·         L’enseignant de l’école Montessori

L’enseignant au sein de l’école Montessori et de cette méthode d’enseignement n’est pas vu comme un professeur qui enseigne du haut de son pupitre ; mais est un éducateur qui veut mettre le développement éducatif de l’enfant et de l’adolescent au centre.

Ici, l’enseignant observe l’enfant et, grâce à l’environnement préparé pour son éducation ; il met à la disposition de l’enfant tous les outils de son développement, jouant le rôle d’organisateur et d’observateur de son psychique, affectif, culturel et relationnel.

Le matériel Montessori : de quoi il est question ?

En plus du mobilier, le matériel exposé à l’intérieur des environnements Montessori « attire » l’intérêt de l’enfant ; l’amenant à réaliser des activités individuelles ou en petits groupes si et quand il en ressent le désir. Le matériau Montessori a un but et une présentation spécifiques : favoriser la concentration et éviter la dispersion de l’énergie. Voici quelques exemples de matériel scientifique Montessori :

1.      Alphabet Montessori

C’est une boîte contenant toutes les lettres de l’alphabet en plusieurs exemplaires, divisée en compartiments individuels. Les lettres sont en bois et de deux couleurs : rouge pour les voyelles, bleu pour les consonnes. Avec ces lettres, les enfants expérimentent les premières constructions de mots.

2.      Tour rose Montessori

Dix cubes, tous de la même couleur, en bois, qui rapprochent les bébés du concept du grand et du petit dès l’âge de 18 mois. La relation entre les cubes est scientifique ; le plus petit est exactement dix fois le plus grand, et sans s’en rendre compte ; l’enfant s’entraîne à travailler sur l’échelle décimale dès son plus jeune âge.

3.      Les joints de fer

Une série de formes géométriques plates équipées d’un bouton central, contenues dans un cadre carré, initient l’enfant au dessin, aux hachures ; à la gestion du contour, au contrôle du crayon et de l’espace sur la feuille. C’est une prescription et un matériel préparatoire au dessin libre.

4.      Perles pour les maths

Pour initier les enfants aux mathématiques, Maria Montessori a choisi la perle, un matériau précieux et rare à conserver ; cela nous fait comprendre l’amour que le Docteur a réservé dans le choix du matériel pour ses enfants et combien leur croissance intellectuelle était précieuse pour elle.

La méthode Montessori à la maison

La méthode Montessori peut-elle être appliquée à la maison ? Comme nous l’avons abordé au début de l’article, la méthode Montessori définit une philosophie de vie, un regard sur l’enfance ; et donc la réponse ne peut être que affirmative. La maison peut devenir un lieu d’exercice, de développement de l’autonomie et de l’indépendance ; tout simplement, si elle est conçue et organisée en faveur des plus petits et de toute la famille.

Pour cette raison, une attention particulière doit être portée à la définition des routines ; à la gestion des espaces et à la mise en place du matériel : les enfants à la maison n’ont pas à trouver l’environnement scolaire Montessori ; mais ils ont besoin d’un environnement familial chaleureux, des objets du quotidien, du matériel et des jeux de bricolage. À la maison, les enfants doivent apprendre par exemple à faire le lit, plier le linge ; mettre la table, laver les légumes, se couper les ongles ; balayer, laver les vitres, lire, dessiner, repasser, etc…

Mais pour réussir l’application de cette méthode à la maison, il vous faut nécessairement suivre une formation en éducation Montessori. Mais pour ça, vous n’avez pas à vous inquiéter, le site https://bonheurmontessori.com/ vous accompagne parfaitement dans l’atteindre de cet objectif très important.

Quant est-il de la méthode Montessori aujourd’hui ?

La méthode Montessori est toujours d’actualité et jouit d’une grande popularité. Il existe de nombreuses écoles qui se sont adaptées et spécialisées pour suivre cette méthodologie pédagogique, du collège au lycée. Mais en général, le modèle normal envisage encore l’institution d’un enseignant qui explique et d’élèves qui s’assoient et écoutent, sans avoir beaucoup d’occasions de s’exprimer.

La méthode Montessori est aujourd’hui largement présent dans l’enseignement préscolaire, c’est-à-dire avant l’âge de 6 ans. Des règles sur l’environnement et les jeux sont en place pour que les enfants de cet âge puissent s’exprimer en toute sécurité et liberté, accompagnés par l’enseignant. Il serait intéressant d’étendre cette méthode même après l’âge de 6 ans ; et de se concentrer davantage sur l’éducation dans un modèle où l’enfant ou le jeune est encouragé et intrigué à découvrir le monde ; et pas seulement poussé à le faire pour la compétitivité ou par peur.

Découvrez aussi : Les avantages et inconvénients de la méthodes Montessori